République Tunisienne
Ministère de l'Industrie

Portail Industriel et Technologique

rssA+AA-

Date:

l'Energie en chiffres  La Tunisie  Le Ministère  Les Publications  L’Agenda  Les Actualités

VOTRE OPINION

À Quelle fréquence visitez-vous le site du Ministère de l’Industrie ?

 Quotidiennement
 2 à 3 fois par semaine
 Pour la première fois
 Rarement
vote | Voir le resultat

Recherche et développement

Tunisie-Microsoft

24 , RUE 8601 – 2035
LA CHARGUIA - TUNISIE
B.P. 215 – 1080 TUNIS CEDEX TUNISIE
tel: 216 71 797 343 – 216 71787 366

DG. ONM @Email.ati.tn

 

L’Office National des Mines a été créé en 1962, en tant qu’entreprise publique à caractère industriel et commercial, avec pour mission l’exploitation et la commercialisation des produits miniers et ce pour relayer les sociétés étrangères.

A la fin des années 60 et suite à la création des sociétés d’exploitations minières l’ONM a orienté ses travaux vers des opérations de recherche et de prospection dans le but de:


  • Assister les sociétés minières ainsi créées pour le renouvellement des réserves et l’optimisation des processus de valorisation des minéraux.
  • Assister les industries par la recherche, le développement et le renouvellement de leurs réserves en roches industrielles
  • Prospecter et mettre en évidence de nouveaux gisements .

En 1982 et en plus de ces activités de prospection, la mission du Service Géologique National lui a été confiée et ce pour développer la couverture géologique du pays.

En 1996 et avec la promulgation de la nouvelle législation en matière de participation de l’Etat dans les entreprises publiques l’ ONM a été classé Établissement public à caractère non administratif.,

De ce fait l’ONM s’est désengagé de toutes les activités à caractère concurrentiel pour renforcer les opérations stratégiques , à haut risque et à caractère d’infrastructures géologiques et minières. c’est ainsi que l’activité s’est focalisée sur :

 

  • La dotation du pays d’une couverture géologique de base nécessaire à la connaissance de la structure du sous–sol national et sa mise à la disposition des différents usagers.
  • La réalisation d’un inventaire minéral général du territoire national par l’utilisation de plusieurs techniques d’investigation ( géologie, gîtologie, géochimie, géophysique, analyses, valorisations….) dans le but de :

       

    • Mettre en valeur les potentialités du sous–sol national en matières premières minérales ( substances métalliques et roches industrielles) et les promouvoir par la mise en œuvre d’une politique de promotion susceptible de livrer aux décideurs et aux investisseurs des sujets suffisamment attractifs pour les aider à prendre les décisions de poursuivre la prospection détaillée et assurer ainsi le relai de l’effort public;
    • Aider à la prise de décision dans les autres domaines utilisant l’information géologique tels que l’exploration pétrolière, l’exploration hydrogéologique , l’aménagement du territoire, l’environnement…
  • Le stockage sécurisé de l’ensemble des informations géologiques et minières et leur gestion rationnelle par l’intermédiaire d’un système d’information géographique ( SIG) approprié.
  • La cartographie géologique de base à l’échelle 1/50.000 a couvert la presque totalité des zones prospectives et à tradition minière ( nord et centre du pays). Le taux de couverture a atteint 70% pour le territoire national.La carte géologique à 1/200.000 est disponible pour toute la Tunisie. Les cartes de synthèse à 1/500.000 sont disponibles pour la géologie et les gîtes minéraux.
  • l’inventaire gîtologique premier volet de l’inventaire minéral est réalisé par feuille à l’échelle 1/50.000. Les indices et les gisements minéraux sont examinés et répertoriés dans des fiches d’indices . Un rapport d’inventaire définissant la typologie des gîtes rencontrés est réalisé par feuilles . Il est accompagné de la carte d’indices correspondante. Un classement des indices minéraux et des cartes des gîtes minéraux à 1/200.000 et à 1/500.000 sont établis et ce suite à des études de la forme et de la composition des corps minéralisés ainsi que des contrôles géologiques. l’inventaire gîtologique est réalisé sur l’ensemble du territoire national, 600 indices et/ou gîtes ont été répertoriés sur 52 coupures topographiques à 1/50.000 .
  • l’inventaire géochimique est réalisé par prélèvement de sédiments d’oueds, à une densité moyenne de 03 à 04 échantillons au Km², analysés pour muliéléments ( 12 à 32 éléments).
  • Actuellement toutes les zones à vocation minière ( le nord et le centre du pays) sont dotées d’une couverture géochimique systématique à 1/50.000. Cet inventaire a permis l’élaboration d’une banque de données géochimiques géoréférenciées et des documents synthétiques d’aide à la décision à différentes échelles.
  • l’inventaire géophysique est entamé depuis 1996. Il se poursuit actuellement, et ce, pour doter toute les zones prospectives de la Tunisie d’une couverture systématique à l’instar de ce qui a été réalisé pour la géologie, la gîtologie et la géochimie.
  • Cet inventaire est réalisé par une couverture gravimétrique au sol à raison d’une station au Km² en moyenne et en coupures régulières à 1/50.000. Actuellement 45 coupures à 1/50.000 sont couvertes, soit un taux de couverture de 64%, pour le nord et le centre du pays, ce qui a permis l’élaboration d’une banque de données gravimétriques géoréférenciées et des documents synthétiques d’aide à la décision à différentes échelles.
  • L’optimisation de toutes les informations géologiques gîtologiques, géochimiques et géophysiques acquises jusqu’ici avec l’élaboration de cartes de synergie pour une meilleure sélection des zones prospectives est entamée depuis l’année 2002 avec l’installation à l’Office National des Mines d’un système d’information géologique et minière ‘’SIGM’’ . Les travaux réalisés jusqu ici ont permis de promouvoir plusieurs régions prospectives.

Retour